5 raisons originales de visiter Bordeaux et sa région

5 raisons originales de visiter Bordeaux et sa région

Chez Vert Bordeaux on aime bien les contre-pieds. Rien à voir avec le sport évidemment, ce qui nous intéresse c’est plutôt de contredire certaines idées reçues, les suggestions trop évidentes et les propositions au goût de déjà-vu. On l’avoue, on a un petit faible pour l’esprit de contradiction.

Alors, quand on travaille dans le tourisme à Bordeaux et qu’on vous demande de vanter les mérites de la région que vous êtes censés représenter fièrement chaque jour, on a très très envie de faire un petit pas de côté.

 

Pourquoi venir visiter Bordeaux et sa région (je rappelle aux moins réveillés que Bordeaux est en Gironde, dans le Sud-Ouest de la France) ?

 

Même ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans la capitale girondine ont une petite idée des attraits de cette “belle endormie” qui n’en finit plus de se réveiller : le patrimoine historique bordelais, l’océan (à 1h de voiture tout de même), la gastronomie du Sud-Ouest, le vin pour l’accompagner et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pour les adeptes des ampoules aux pieds. Pourtant, qu’il s’agisse de patrimoine historique, culinaire ou naturel, Bordeaux et la Gironde offrent un peu plus que cela. Et à ceux et celles qui ne sont pas intéressé.e.s par ces incontournables, nous vous proposons ici des idées d’alternatives.

1- Bordeaux, patrimoine Unesco VS les bastides girondines

6

On peut ne pas aimer son aspect minéral, néanmoins le centre de Bordeaux dégage un cachet qui laisse peu de visiteurs de marbre. Remplis d’immeubles datant majoritairement du XVIIIe siècle, 180 hectares de la ville ont été classés en 2007 au patrimoine mondial de l’Unesco au titre d’ensemble urbain exceptionnel. Cette richesse a tendance à un peu éclipser les autres villes et villages du département (à l’exception peut-être de Saint-Emilion)

 

Pourtant, à quelques kilomètres de là, au sud-est de Bordeaux notamment, on peut visiter un ensemble de villages médiévaux aux charmes plus rustiques mais certains : les bastides de l’Entre-deux-Mers.

Qu’est-ce qu’une bastide ? C’est le nom que l’on donne à ces petites villes, créées de toute pièce au Moyen Âge, qui étaient la plupart du temps fortifiées et construites sur un plan identique : une place centrale carrée à arcades et un plan régulier de rues. On en trouve beaucoup autour de Bordeaux, qui gardent pour la plupart de magnifiques vestiges médiévaux. 

 

Notre préférence chez Vert Bordeaux : celles de Rions et de Cadillac, parfaites pour une petite virée à la campagne.

2- Gastronomie du Sud-Ouest VS les spécialités sucrées

Vert Bordeaux dunes blanches

Quand il s’agit de parler de gastronomie, le Sud-Ouest a généralement son mot à dire. Foie gras, magret confit… Ajoutez à ça les huîtres du bassin et vous avez, pour certains, le combo gagnant. Alors on ne va pas se mentir, c’est un peu lourd comme spécialités, et puis mis-à-part les huîtres, les autres spécialités mentionnées n’appartiennent pas exclusivement à la gastronomie bordelaise mais sont partagées par presque un quart de la France. Bordeaux et la Nouvelle-Aquitaine ne manquent pourtant pas de spécialités un peu plus locales.

 

Si vous visitez Bordeaux ou que vous explorez la région, vous aurez l’occasion de déguster un beau panel de spécialités sucrées. Au traditionnel et ultra-connu canelé (qui a dit surestimé ?) s’en ajoute bien d’autres : macarons de Saint-Emilion, pralines de Blaye, bouchons bordelais, sarments du Médoc, raisins au Sauternes, Puits d’amour, Dunes blanches et autres guinettes bordelaises, et la liste n’est pas exhaustive ! 

 

Pour résumer, si vous avez la dent sucrée, on a ce qu’il vous faut pour le goûter.

3- Océan Atlantique VS les lacs

7

Visiter Bordeaux est souvent synonyme de baignade dans l’océan. Pas tout à fait à côté, c’est vrai, mais c’est un atout non négligeable pour y venir. Et c’est vrai que les plages de sable, derrière les pinèdes, ont de nombreux atouts : vagues, espace, aspect sauvage… Atouts qui peuvent se révéler gênants si prendre la tasse plusieurs fois dans la journée n’est pas votre truc, si vous détestez le sel dans les cheveux ou si tout simplement vous n’avez pas envie de surveiller vos enfants comme le lait sur le feu quand ils vont se baigner. 

 

Pour concurrencer l’océan, plusieurs lacs existent près de la côte, avec souvent une ambiance familiale et diverses activités proposées : pédalos, toboggans, paddle, randonnées dans les bois, etc.

Au nord-ouest de Bordeaux, on en trouve deux : les lacs d’Hourtin et de Lacanau. Puis en descendant vers le Sud, passé le Bassin d’Arcachon, les lacs de Sanguinet et de Biscarosse. Autre avantage : si vous changez d’avis, vous êtes à quelques minutes à peine de l’océan.

 

Plus confidentiel, et plus petits : les lacs d’Hostens, au sud de Bordeaux, en plein milieu du parc régional des Landes de Gascogne. Très agréable aussi hors été, pour se balader au milieu des bois.

4- Le vin VS les autres boissons locales

Vert Bordeaux bière brasserie de la Lune

Eh oui le vin, vous n’y couperez pas. Le vin est LE produit emblématique de Bordeaux. Visiter Bordeaux signifie pour beaucoup ramener une bouteille de Médoc ou de Saint-Emilion comme souvenir. 

 

Rouge, blanc sec, rosé, liquoreux, crémant, clairet, toutes les couleurs sont produites en Gironde. Et même si les consommateurs boudent un peu les vins de Bordeaux ces dernières années, il serait dommage de ne pas goûter leur diversité.

 

 

Cela dit, le vin n’est pas la seule boisson à être produite en Gironde, loin de là. Historiquement, de nombreuses autres boissons ont été produites dans les alentours : le Lillet et les anisettes Marie Brizard, qui existent encore aujourd’hui, en sont de bons exemples.

 

Mais au royaume du vin, on trouve aussi de plus en plus de brasseries. Citons entre autres l’excellente Brasserie de la Lune, située au plein cœur de Bordeaux, et qui est la première brasserie bio et locale du Sud-Ouest. 

Ajoutez à cela quelques alcools forts : whisky Moon Harbour, Pyla vodka, gin Folle Envie… et vous aurez de quoi prendre dignement l’apéro.

 

 

Et pour celles et ceux qui ne touchent pas à l’alcool, rassurez-vous, vous pourrez retomber en enfance avec un Cacolac (oui oui, c’est du coin) ou vous rafraîchir avec les sirops bio de chez Meneau.

5- Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle VS la Vélodyssée

Vert Bordeaux lacs Gironde

Depuis le développement du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle au Moyen Âge, Bordeaux est une étape importante sur la route de l’Espagne, la ville étant située sur le chemin partant de Paris et passant par Tours. Si vous vous promenez dans Bordeaux, vous remarquerez peut-être les nombreuses coquilles jacquaires en bronze sur le sol, qui relient les différents lieux ayant un rapport avec le pèlerinage. Il n’est donc pas rare, surtout en été, de croiser dans le centre-ville de petits groupes de randonneurs équipés de leur bâton de marche.

 

Relier Bordeaux à Compostelle représente tout de même près de 900 km de marche. Pour aller un peu plus vite et traverser l’Europe du Nord au Sud, on peut aussi enfourcher son vélo et pédaler sur la Vélodyssée. La Vélodyssée, c’est la partie française d’un très long itinéraire cyclable, l’Atlantic Coast Route, qui relie le Portugal à la Scandinavie, en passant près de Bordeaux.

 

Si vous avez un peu moins de temps (et de courage, avouez-le), il existe de nombreuses pistes cyclables dans et surtout autour de Bordeaux. Parmi les plus connues, la piste Roger Lapébie (47 km), construite sur une ancienne voie ferrée, et qui relie Latresne, juste à côté de Bordeaux, au cœur de l’Entre-deux-Mers. Si vous souhaitez avoir une belle récompense au bout de l’effort, alors la piste Bordeaux-Lacanau (67 km) est pour vous. La baignade est au bout du chemin !

 

Chez Vert Bordeaux, on rêve de faire le canal de la Garonne et de rejoindre Toulouse en vélo. Mais ça on verra quand on aura un peu plus de temps !

 

Alors, prêt.e.s à faire un pas de côté et à visiter Bordeaux autrement ?

Une réponse

  1. Rony dit :

    Site web très bien fait, très informatif, sans oublier la petite touche d’humour qui va avec! Tout ceci donne vraiment envie de découvrir ou re-découvrir Bordeaux et la Gironde autrement. Du tourisme engagé, éco-responsable et surtout intelligent. Bravo et à bientôt Vert Bordeaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.